5 coups de coeur du Québec maritime

Pour Dyade photo, être nomade, croire en son flair et se perdre sur mille et un chemins est un mode de vie. On déteste la routine et la curiosité fait parti de notre ADN 😉 Nous avons fait des milliers de kilomètres par soif de lieux secrets et de routes de gravelle indiquant cul-de-sac. Au fil des nombreux shooting photos que nous avons réalisés aux quatres coins du Québec, des paysages plus beaux les uns que les autres ont façonnés notre art. Puisque la belle saison se pointe enfin, on avait envie de vous partager cinq coups de coeur d’endroits à couper le souffle sur les rives du Fleuve Saint-Laurent qui sont particulièrement beaux l’été. Souvent méconnus et éloignés, ces lieux naturels et sauvages récompensent à coup sûr ceux qui s’y aventurent.

 

 

#1 COIN DU BANC

Juste le nom de ce hameau de la pointe de la Gaspésie inspire la liberté, le réconfort et le feu de joie sur la grève 😉 Près de Percé, sur ses berges, on aperçoit le Rocher au loin d’un angle qu’on ne voit jamais sur les cartes postales 😉 Aurez-vous le guts de vous stationner sur la Route 132 juste après le village, de piquer à travers le bois et de descendre une petite falaise pour vivre ce moment d’extase?

 

 

#2 GRANDES-BERGERONNES

Probablement LE plus bel endroit à marée basse de toute la Côte-Nord et, à bien y penser, de tout le Québec maritime. Ses dizaines de rochers en forme de Whippet nous font presque douter que c’est quelqu’un d’autre que Dame Nature qui est derrière tout ça… Genre Mr Dare… Un Christie de bon gars… La pognez-vous? Le coup d’oeil est juste WOW et à quelques kilomètres du Cap-de-Bon-Désir en plus, mais sans ses centaines de touristes 😉 La sainte paix près de l’Archéo Topo en sortant du sentier. Vérifiez l’heure des marées 😉

 

 

#3 ST-ANDRÉ-DE-KAMOURASKA

Tout ce qui fait la renommée du Kamouraska dans le Bas-St-Laurent se trouve à St-André-de-Kamouraska. Cabourons, aboiteaux, vue splendide sur les îles du Kamouraska ainsi que le massif de Charlevoix sur l’autre rive. Un condensé extraordinaire du Kamouraska surtout au coucher de soleil. Pourquoi se faire piler sur les pieds dans l’archi touristique village de Kamouraska alors qu’on retrouve la nature à son meilleur à St-André quelques kilomètres à l’est. Saurez-vous trouver le chemin discret qui mène au lieu de cette photo peu après le village?

 

 

#4 GALLIX

Non,il ne s’agit pas d’un personnage d’Astérix…Je vois la déception sur vos visages. Sûrement que les plages sablonneuses de ce village fusionné avec Sept-Îles sur la Côte-Nord sauront mettre un baume sur votre douleur 😉 Faut vraiment venir du coin pour savoir qu’il y a des plages de sable fin à perte de vue dans ce coin de pays boréal. Sinueuses et désertes, il n’est pas rare d’y voir apparaître un rorqual à quelques mètres. Votre perception de la Côte-Nord vient de changer n’est-ce pas 😉 Si vous saviez les multitudes d’autres paysages et attraits qu’il y a dans la région autre que la motoneige et les épinettes… mais ce sera pour un prochain blogue 😉

 

 

#5 CAPUCINS

Ce petit village annexé à Cap-Chat – et non Ste-Anne-des-Monts comme Joelle et Bianca nous l’ont si gentiment rappelé 😉 – en Gaspésie est le point de départ de la région de la Haute-Gaspésie, sauvage, brute et qu’on aime d’amour. Rares sont ceux qui s’arrêtent à Capucins… Les gens préfèrent y passer en vitesse pour arriver au plus vite au Parc de La Gaspésie ou se ravitailler à Ste-Anne-des-Monts. L’impatience, après 9 h de route, peut jouer des tours à quiconque veut rayer de sa bucket list le Tour de la Gaspésie. Mais Capucins vaut tellement le détour avec ses falaises érodées à ras le sol et ses roches roses qui ressortent encore plus par temps gris. Si vous y êtes à marée basse, vous verrez toute la majesté des lieux avec des grandes mares d’eau qui restent emprisonnées entre les lames de roches sédimentaires qui font des réflexions grandioses sur l’eau. Et c’est sans parler de la Baie qui est très belle. À la sortie du village sur la Route 132, il faudra encore avoir du guts pour s’y parker … mais ce trait de caractère se forge assez vite devant le spectacle qu’on a sous les yeux 🙂

 

 

On espère que ces lieux atypiques sauront vous donner le boost nécessaire pour visiter notre beau Québec maritime cet été et tous les autres villages sur la route de ces cinq coins de paradis.

 

On passant, on se fait jamais prier pour y retourner… Si jamais vous avez le goût de vivre une Séance aventure, faites-nous signe!

 

2 Comments
  • Bianka Lévesque
    Répondre

    Magnifique!
    Par ailleurs, Capucins est annexé à Cap-Chat plutôt que Sainte-Anne-des-Monts… Un petit détail pour une photo grandiose!

    2018-05-02 at 21 h 29 min

Post a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.